Tout sur l'immobilier à Florac et La Canourgue
impayés de loyer à Florac
Louer un bien

Vous êtes victime d’impayés de loyer ? Voici comment réagir

Les problèmes de locataires mauvais payeurs n’arrivent que dans 2 cas sur 100 en moyenne. Et pourtant, ils occupent légitimement la première place au rang des inquiétudes des propriétaires bailleurs (parmi toutes les questions à se poser). Cela se comprend : si votre locataire ne vous paie plus son loyer, cela peut vous créer des soucis, et vous allez perdre de l’argent. Le mieux à faire est donc de trouver rapidement une solution. Voici les étapes à suivre pour résoudre un problème d’impayés de loyer à Florac.

Demandez au locataire des explications au sujet de ses impayés de loyer à Florac

Cela ne sert à rien de s’énerver d’entrée de jeu. Souvent, le premier à souffrir de cette situation est votre locataire, potentiellement victime d’un licenciement ou d’un accident de la vie. La première chose à faire en cas d’impayés de loyer à Florac est donc de prendre contact avec lui pour lui demander de s’expliquer. Son salaire est peut-être en retard, ou bien des dépenses imprévues l’ont forcé à revoir ses priorités.

Essayez donc de le contacter dès les premiers jours après avoir constaté le retard. S’il ne répond pas à vos appels ou textos, envoyez-lui un courrier personnel, par la Poste ou par e-mail, pour lui ordonner de vous régler. Attendez d’être certain qu’on vous ignore avant d’envoyer un courrier avec un accusé de réception.

Les impayés de loyer à Florac peuvent bien souvent se résoudre ainsi, avec un brin de patience et de diplomatie. Il suffit parfois de simplement connaître les habitudes de votre locataire (qui peut avoir l’habitude de payer toujours en retard) ou de lui accorder votre confiance pour vous régler sa dette à l’avenir.

Trouvez un arrangement entre vous

Si le locataire est dans une mauvaise passe, proposez-lui un marché (aussi appelé « plan d’apurement »). Dans ce cas, vous vous mettez d’accord pour que le débiteur vous rembourse progressivement ce qu’il vous doit sur plusieurs mois, suivant un échéancier de paiement prévu entre vous. Vous conservez ainsi une confiance réciproque l’un envers l’autre (du moment que le locataire s’y tient).

Vous devez établir ce plan par écrit et le proposer au locataire, qui doit y répondre également par écrit.

Lancez une procédure contre le locataire

Plus de doute possible : vos problèmes d’impayés de loyer à Florac viennent tout simplement d’une mauvaise graine de locataire. Dans ce cas, ne prenez plus de gants. Envoyez une mise en demeure de payer avec accusé de réception. Elle doit spécifier noir sur blanc le montant qui vous est dû ainsi que la date limite pour le régler.

Toujours rien ? Allez au tribunal et rencontrez le greffe de votre juridiction de proximité, « armé » d’un formulaire de requête. Le fonctionnaire envoie alors à votre locataire une injonction de payer, face à laquelle il dispose d’1 mois pour contester.

impayés de loyer à Florac

Expulsez le mauvais payeur

Les impayés de loyer à Florac débouchent très souvent sur l’expulsion (elle arrive dans 90 % des cas). Attention toutefois : vous ne pouvez y recourir que si votre bail locatif contient une clause de résiliation en cas de non-respect des engagements du locataire, soit entre autres le paiement de ses loyers.

Soyez averti que la procédure prend du temps. Dans l’ordre :

  1. Vous devez saisir un huissier de justice, qui délivre un commandement de payer au locataire ;
  2. 2 mois plus tard, votre locataire est assigné en justice pour officialiser la rupture de son contrat locatif ;
  3. Vous lui adressez un commandement de s’en aller de votre logement ;
  4. S’il ne quitte pas les lieux dans un délai de 2 mois après celui accordé par le tribunal, la force publique peut intervenir.

Important : certaines conditions peuvent retarder l’expulsion du locataire, comme s’il est en mauvaise santé ou s’il a des enfants à charge. La trêve hivernale peut aussi retarder les choses de plusieurs mois.

Que faire pour se protéger contre ce genre de désagrément ?

Vous avez pris connaissance des étapes pour réagir en cas d’impayés. Que diriez-vous maintenant d’apprendre comment vous prémunir contre ce genre de contrariété ? Des solutions existent afin de vous éviter d’avoir à vous tracasser pendant des mois :

  • Vous pouvez souscrire à une assurance comme une garantie impayés de loyer à Florac, ou bien encore une garantie contre les risques locatifs. Si le cas se présente, alors l’assureur prend la suite du paiement des loyers à la place du locataire.
  • Il est possible d’exiger un garant pour votre locataire avant de signer le bail. Le garant est une personne qui paie à la place du locataire dès qu’il est dans l’incapacité d’assurer son loyer. Important : pour pouvoir rapidement recourir au garant, signez une caution dite « solidaire ».
  • Sinon, il vous reste l’option de la gestion locative professionnelle. Une agence immobilière est automatiquement couverte contre ce genre de risque.

Vous voyez qu’avec un peu de prévoyance, il est tout à fait possible d’anticiper et de réagir contre les impayés de loyer.

Article écrit par:

Avatar

Responsable d'agence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer