Tout sur l'immobilier à Florac et La Canourgue
dossier de location à Florac
Louer un bien

Que vous faut-il demander pour un dossier de location ?

Mettre un logement en location, c’est un processus long, surtout une fois arrivé à l’étape de la sélection du locataire. Parmi vos candidats, comment choisir le bon ? En étudiant son dossier de location, pardi ! Vous avez le droit de demander certaines pièces dans ce dossier, indispensables pour vous aider à bien décider. Mais attention à ne pas sortir des limites de vos droits. Découvrez ce que vous êtes autorisé à demander pour un dossier de location à Florac.

À quoi sert un dossier de location à Florac ?

Pour louer votre logement, il faut dénicher un occupant qui soit respectueux des lieux et de son voisinage, mais qui a aussi les moyens de régler ses loyers tous les mois.

C’est pour vous assurer que votre candidat est digne de confiance que vous avez le droit de lui demander un dossier de location à Florac. Chaque justificatif est une garantie supplémentaire de son sérieux ainsi que de sa stabilité professionnelle et financière. Avant de signer un contrat de location avec quelqu’un, vous devez donc scrupuleusement éplucher son dossier de location.

Un dossier de location à Florac doit apporter les réponses à quatre questions importantes :

  • Qui est votre candidat ?
  • D’où vient-il ?
  • Quelle profession exerce-t-il ?
  • Combien gagne-t-il ?

dossier de location à Florac

Origine du candidat : quelles pièces justificatives pouvez-vous demander ?

Pour avoir confiance en votre candidat, il faut savoir d’où il vient.

Qui est votre candidat ?

Votre candidat à la location doit avoir de quoi prouver son identité. Il faut donc lui demander des papiers en règle : carte nationale d’identité, ou passeport, ou permis de conduire délivré en France ou à l’étranger. Si c’est un visiteur étranger hors UE, il faut en plus demander un titre de séjour, ou n’importe quel document justifiant sa présence dans l’Hexagone.

D’où vient votre candidat ?

Demandez au choix l’un de ces documents :

  • Attestation de domicile (le sien, celui de ses parents, de ses tuteurs, ou une attestation délivrée par son hébergeur) ;
  • Quittances de loyer ;
  • Titre de propriété ;
  • Dernier avis de taxe foncière, ;
  • Attestation de l’organisme social l’hébergeant.

Profession et revenus du candidat : que faut-il demander ?

Et maintenant, les questions pour savoir si votre candidat est fiable financièrement.

Quelle profession exerce votre candidat ?

Votre candidat doit avoir les reins solides financièrement, pour pouvoir payer ses loyers tous les mois. Il faut donc qu’il ait un emploi sûr. Vous avez le droit de demander au choix :

  • Contrat de travail (ou attestation signée par l’employeur) ;
  • Convention de stage ; 
  • Carte d’étudiant ou certificat de scolarité pour une location étudiante ;
  • Document prouvant l’exercice d’une profession libérale ou d’un statut d’entrepreneur : carte professionnelle, extrait K ou K bis, certificat Insee s’il est freelance, etc..

Combien gagne votre candidat ?

Ce n’est pas tout d’avoir un emploi, il faut que votre candidat gagne correctement sa vie. Pour vous en assurer, vous avez le droit de demander dans son dossier de location à Florac l’un de ces justificatifs :

  • 3 dernières fiches de paie ;
  • Dernier ou avant-dernier avis d’imposition (si le candidat est étranger, un avis issu de l’administration fiscale de son pays d’origine) ;
  • Justificatifs de paiement d’indemnités de stage ou d’attribution de bourse ;
  • Si c’est un travailleur non salarié, des bilans ou attestations de ressources ;
  • Attestation d’aide au logement (APL) ;
  • Justificatifs de revenus fonciers, rentes, pensions ou prestations sociales.

Le candidat peut fournir des copies. Vous avez le droit de demander les originaux (une agence aussi, si vous recourez à la gestion locative).

Vous savez quels documents demander pour un dossier de location à Florac. Attention : ne demandez rien de plus (extrait de casier judiciaire, relevés bancaires, contrat de mariage, attestation de Sécurité sociale etc.). Vous vous mettriez hors-la-loi et devriez payer une amende de 3 000 € !

Article écrit par:

Avatar

Responsable d'agence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 Partages
Partagez
Partagez16
Tweetez
Enregistrer