Tout sur l'immobilier à Florac et La Canourgue
Acheter un bien

Comment évaluer votre budget d’achat ?

Vous souhaitez acheter un bien immobilier ? Avant toute chose, il est essentiel de connaître votre budget. Combien devrez-vous emprunter pour réaliser votre projet d’achat immobilier à La Canourgue ? Vous ne pouvez pas visiter des biens sans connaître le montant que vous serez en mesure d’injecter dans votre acquisition. Comment faire pour évaluer votre budget ?

Établissez un plan de financement pour votre achat immobilier à La Canourgue

Etablir un plan de financement en revient à étudier la manière dont vous allez pouvoir mener à bien votre projet d’acquisition. Sur quelles ressources financières pouvez-vous compter pour votre achat immobilier à La Canourgue ? Trois possibilités vous sont offertes :

  • Le financement personnel : vous achetez uniquement avec vos propres fonds (solution plaisante, mais plutôt rare) ;
  • La revente d’un bien immobilier en votre possession : vous avez un bien à vendre, votre budget d’acquisition est donc égal au prix auquel vous pourrez le céder (il faut donc que votre estimation soit très juste) ;
  • Le prêt immobilier : vous empruntez le montant nécessaire à la banque pour votre achat immobilier à La Canourgue, une solution privilégiée par les primo-accédants.

L’emprunt est la solution la plus adaptée si vous n’avez pas de financement personnel à disposition ni de bien à vendre. Voyons cela de plus près.

Évaluez votre capacité d’emprunt

La plupart des acquéreurs ont recours à un emprunt pour acheter un bien immobilier. Mais avant de vous accorder tel ou tel montant, la banque analyse votre capacité d’emprunt. C’est le montant que vous pouvez emprunter. Pour cela, elle étudie aussi votre capacité d’endettement : le montant maximal que vous serez en mesure de rembourser mensuellement. Ce montant dépend de vos revenus nets mensuels et des charges incompressibles que vous devez payer, ainsi que du reste à vivre qui sera en votre possession une fois votre mensualité remboursée.

Voici les points à prendre en compte pour calculer votre capacité d’emprunt :

  • Les revenus nets mensuels (salaires ou gains comme indépendant, revenus locatifs, allocations…) ;
  • Les charges incompressibles (prêt en court, pension alimentaire…).

Par convention, on décrète que le taux d’endettement ne doit pas excéder 33 % des revenus nets mensuels du ménage. La banque refusera votre demande si vous ne respectez pas cette condition, car votre reste à vivre sera insuffisant (c’est la somme qui vous permettra de répondre à vos besoins matériels au quotidien).

Rien ne vous empêche de négocier un taux d’endettement plus élevé, par exemple si le montant de votre projet d’achat immobilier à La Canourgue est supérieur à l’effort que vous pouvez fournir en étant limité à 33 %. Pour obtenir gain de cause, toutefois, vous devez pouvoir afficher des revenus élevés, garantissant un reste à vivre suffisant.

Attention : il faut aussi prendre en compte la question de l’apport personnel !

Estimez votre apport personnel

Dans le cadre d’un crédit immobilier, toute banque (ou presque) vous demandera un apport personnel. Il s’agit d’une somme d’argent, issue de votre épargne ou d’une rentrée d’argent inopinée, qui vous permet de montrer votre solidité financière et votre bonne fois. En principe, l’apport personnel correspond à 10 % du montant total de l’emprunt, de quoi couvrir les frais de notaire. Rares sont les banques qui vous prêteront 100 % de la somme nécessaire pour votre achat immobilier à La Canourgue.

Là encore, vous pouvez négocier : en mettant un apport personnel plus important dans la balance, vous pourrez obtenir de la banque un effort sur le taux d’intérêt.

Les autres frais à considérer

D’autres frais sont à considérer lorsque vous évaluez votre budget pour votre achat immobilier à La Canourgue :

  • Les frais liés à l’emprunt : garantie, assurance emprunteur, frais de dossier ;
  • Les frais de notaire : droits d’enregistrement, rémunération de l’officier public, la TVA si vous achetez un bien en VEFA… ;
  • Les honoraires de l’agence immobilière (si vous êtes passé par un professionnel) ;
  • Les frais divers pour les travaux de réparation et de rénovation, ainsi que pour votre déménagement…

Tous ces points doivent être pris en compte pour estimer votre budget d’achat.

Article écrit par:

Avatar

Responsable d'agence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer