Tout sur l'immobilier à Florac et La Canourgue
assurance emprunteur à Florac
Acheter un bien

5 choses à savoir avant de souscrire une assurance emprunteur

Si vous empruntez de l’argent pour acheter un logement, vous avez l’obligation tacite de souscrire une assurance dédiée. C’est ainsi que la banque se protège contre les éventuels défauts de remboursement. Il est sage de vous renseigner le mieux possible au sujet de l’assurance emprunteur à Florac. Voici 5 choses à savoir.

1) Pourquoi devez-vous souscrire une assurance emprunteur à Florac ?

Parce que sans cela, la banque refuse de vous prêter de l’argent pour votre achat de bien immobilier. Si l’on vous prête de l’argent, l’on s’attend bien sûr à être remboursé. Cette assurance garantit ainsi à la banque de continuer à percevoir des mensualités de remboursement s’il vous arrivait quelque chose (par exemple : accident ou décès).

C’est aussi un gage de tranquillité pour vous et vos proches. Imaginez que vous empruntez de l’argent, puis qu’il vous arrive malheur sans avoir contracté d’assurance. Le remboursement de votre dette serait alors reporté automatiquement sur votre famille. Là, c’est l’assureur qui prend le relais pour régler les mensualités, le temps que la situation soit rétablie de votre côté.

2) L’assurance emprunteur est-elle obligatoire ?

Du point de vue de la Loi, on ne peut pas vous forcer à prendre une assurance emprunteur à Florac. Néanmoins, convaincre la banque de vous prêter de l’argent relève dans ce cas de la mission impossible. On parle de grosses sommes, il est normal que le prêteur exige des garanties.

C’est pourquoi même si rien ne vous y oblige légalement, il est nécessaire de souscrire une assurance emprunteur. Il faut qu’elle couvre au minimum :

  • Le risque de décès ;
  • Et le risque d’invalidité temporaire ou permanente.

3) Devez-vous forcément signer auprès d’une banque ?

Vous pouvez choisir de faire comme 80 % des acheteurs et souscrire auprès d’une banque votre assurance emprunteur à Florac. Mais ce n’est pas obligatoire. Vous avez la possibilité de contacter à la place un organisme assurantiel. On appelle cela de la délégation d’assurance (cf. loi Lagarde du 1er juillet 2010 portant sur le crédit à la consommation).

Les conditions imposées par les banques sont contraignantes. Vous ne pouvez signer que des contrats groupés, avec généralement un tas d’options non essentielles compte tenu de votre situation. À cause de cela, ces « packs » d’offres sont vendus assez cher. Si à la place vous prenez une assurance auprès d’un assureur tiers, vous avez la possibilité de moduler votre offre en choisissant uniquement les options adaptées à votre cas. Le coût s’en trouve du coup allégé lui aussi.

assurance emprunteur à Florac

4) Comment résilier une assurance emprunteur ?

Résilier une assurance emprunteur à Florac est probablement ce qu’il y a de plus simple au monde. Depuis, la loi Hamon de 2014, vous pouviez mettre un terme à votre contrat d’assurance dans les douze mois seulement suivant sa signature, sans aucun engagement à tenir.

Mais à partir du 1er janvier 2018, les choses sont devenues encore plus permissives. Vous pouvez maintenant résilier votre assurance au-delà de ce délai : c’est possible tous les ans, à la date anniversaire de la signature.

5) Quelles garanties devez-vous souscrire dans le cadre d’une délégation d’assurance ?

Si vous recourez à la délégation d’assurance, vous devez prendre les mêmes garanties qu’imposent les banques : la garantie décès et la garantie invalidité.

Vous avez tout à fait le droit d’ajouter des garanties supplémentaires, en fonction de ce qui vous arrange ou vous rassure le plus. Comme l’assurance chômage, par exemple, qui peut servir si vous deviez perdre subitement votre emploi, et donc les moyens de rembourser le crédit immobilier. Le temps que vous retrouviez un travail, l’assureur se sera chargé de régler les mensualités de remboursement pour vous.

Si vous voulez bénéficier des meilleurs conseils pour votre assurance emprunteur à Florac, contactez un professionnel de l’immobilier.

Article écrit par:

Avatar

Responsable d'agence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer